Témoignage

J’ai eu des moments de révolte contre ce Dieu qui ne m’écoute pas et qui ne manifeste pas sa volonté de me guérir. Mais je n’ai jamais cherché dans la foi un apaisement à mes douleurs secrètes. Parfois, des proches m’ont dit que c’était une 'chance' d’être croyant, que cela devait m’aider à mieux vivre mon handicap, voire à l’accepter. Mais jamais je n’ai eu cette démarche. C’est impossible d’accepter cette maladie. Ce serait, pour moi, une façon de se résigner. Face au handicap, il faut toujours être en révolte.C’est le seul moyen de se battre et de continuer à avancer. » (Eric Molinié, Vivant?!, Odile Jacob,2018)

Un(e) patient(e)
Publié le 15/04/2018


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil