Témoignage

Volontaire dans l'équipe du dimanche pour la messe à Saint-Luc, j'ai un jour été fort touchée par la rencontre d'un Monsieur âgé de 90 ans, qui avait reçu le sacrement des malades. Il a l'âge de mon papa, qui lui, est entouré d'une famille nombreuse. Monsieur P., lui, est seul. Heureusement le personnel est charmant, ouf. Ne supportant pas la solitude d'un homme âgé qui a sans doute été soldat en 44 pour notre liberté, je vais le voir chaque semaine dans sa maison de repos à Bruxelles.
Il ne sait plus parler mais je l'aime comme un grand-père. Il y a toujours moyen de communiquer par les gestes, les sourires, ses photos, des promenades et, bien sûr, il a le sens de l'écoute ! Je suis si heureuse de le voir sourire. Il me rappelle mon grand-père qui nous racontait une période difficile de leur jeunesse et, à tous deux, j'ai le désir de leur dire "merci". Vive le prochain dimanche riche en rencontres si humaines.

Un(e) ami(e)
Publié le 9/12/2017


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil