Témoignage

Un homme en burn-out s’est arrêté au Carrefour spirituel et m’a dit : “ Là où je travaille, je suis oppressé par le temps calculé, rentabilisé ... S’il vous plait (me dit-il très ému) remerciez ceux qui ont pensé à créer un lieu comme celui-ci (Caspi) où vous avez du temps à OFFRIR, du temps GRATUIT.

Un(e) aumônier(e)
Publié le 29/09/2017


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil