Témoignage carême/quarantaine

La vie n'est plus qu'une survie. Mais sans piment, la vie est barbante. ... Tout ce qui a une vraie valeur n'est pas hygiénique. Chanter dans un théâtre comble, danser sous les voûtes d'un club bondé, embrasser des inconnus, flâner au bras d'une femme qui rit, se liguer avec des amis dans un bar, laisser libre cours à ses larmes dans l'obscurité d'un cinéma à guichets fermés, être ému par une pièce de théâtre et, enthousiaste, ne pas pouvoir cesser d'en parler ensuite dans le hall d'entrée animé de la salle - voilà les choses qui devraient donner du sens à la survie. Il aura d'abord fallu que nos ailes soient rognées pour comprendre combien nous aimions voler.
(De Standaard)

Autre
Publié le 23/02/2021


<< Précédent      Suivant >>