Témoignage

Tétraplégique, 1 mois après qu'on m'ait détecté aux urgences une fibromyalgie, on m’a conduit en fauteuil à ma 1ère séance d’ergothérapie. Là, je ne suis pas parvenu à saisir une pince à linge entre le pouce et l’index et l’enfiler sur une latte. En une seconde tous mes doutes, mes peurs, mes angoisses devant la triste réalité se sont emparés de moi : pensées sombres. C’est alors qu’un kiné, passant à côté de moi, s’est assis en face de moi, les bras croisés en me regardant, sans souffler mot pendant de longues minutes. Puis il m’a dit : "Je ne vous connais pas, je ne vous ai jamais vu, et je peux me tromper, mais à vous voir, je vous crois capable de vous mettre debout. Si cela va c’est tant mieux, si ce n’est pas possible ce sera pour une autre fois. De toute façon, vous ne risquez rien. Vous voulez essayer ? Allez : à la 1, à la 2 et à la 3 !"
Alors cette phrase a résonné dans ma tête : "LEVE-TOI et MARCHE" et j’ai dit "JE LE VEUX !" Et je me suis retrouvé debout, une fois… deux fois… trois fois… quatre fois.

Un(e) patient(e)
Publié le 29/09/2017


<< Précédent      Suivant >>