Témoignage carême/quarantaine

Les soignants sont formidables.
Le corps médical en général et au sens large, en particulier dans des situations extrêmes et dans ces temps-ci est admirable. Je ne sais pas comment on pourrait tenter de comprendre ce dévouement d'une bonne partie du corps médical en général : une générosité "naturelle" des humains (d'une partie) face à des épreuves ? Une éthique de la profession associée à une dimension d'une "vocation" ? Une figure d'héroïsme? Une figure de la sainteté ?

Un(e) ami(e)
Publié le 27/03/2020


<< Précédent      Suivant >>