Témoignage

Je ne suis rien d’autre qu’un petit serviteur, mais je vois toute ces petites choses qu’on ne voit pas, comme l’accueil des infirmières. Beaucoup passent à côté. Le soir, quand je fume ma petite cigarette dans le jardin, je repense à toutes ces personnes, je ne sais pas en décoller même si on me dit qu’il faut prendre distance. Je ne peux pas oublier ceux que j’ai rencontrés dans la journée. (brancardier)

Un membre du personnel
Publié le 29/09/2017


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil