Témoignage carême/quarantaine

Je voudrais vous partager cette pensée de Raffaele Morelli, psychiatre et psychothérapeute italien :

« Dans un climat social où penser à soi est devenu la règle, le virus nous envoie un message clair : la seule manière de nous en sortir, c’est la réciprocité, le sens de l’appartenance, la communauté. Se sentir faire partie de quelque chose de plus grand dont il faut prendre soin et qui peut prendre soin de nous.

La responsabilité partagée, sentir que de nos actions dépendent, non pas seulement notre propre sort, mais le sort des autres, de tous ceux qui nous entourent. Et que nous dépendons d’eux.

Si nous nous interrogeons sur ce que nous pouvons apprendre du moment que nous vivons là, je crois que nous avons tous beaucoup de matière à réflexion et à agir »

En pensée avec les personnels de soin qui, un peu partout, restent sur le pont et veillent.

Un(e) ami(e)
Publié le 15/03/2020


<< Précédent      Suivant >>