Témoignage

Alors que la performance et le souci de réussir sont à l’avant-plan dans nos professions, certains m’ont appris l’attention aux personnes. Ils m’ont fait quitter une logique de dévouement, de vocation, assez paternaliste : aujourd’hui, je suis heureuse quand je peux soutenir la recherche d’autonomie des personnes malades, quand je re-connais qu’elles demeurent à travers tout des personnes à part entière. Cela donne sens et dignité à ma profession et a augmenté ma capacité à accueillir, regarder, écouter, patienter.

Un(e) soignant(e)
Publié le 29/07/2017


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil