Témoignage

"Ma traversée du cancer" - Lorsque j’ai appris que j’avais un cancer, mon réflexe a été instantané : vivre ce moment fort et particulier de mon parcours de vie avec Jésus. Je voulais que dire cela « avec Jésus » ne soit pas seulement des mots, mais un vécu profond et intense. Je m’en suis donc remise vraiment à Lui. J’ai choisi de lâcher prise. De nouveau pas des mots, mais vraiment un travail d’abandon, de lâchage intérieur et physique, en lui offrant toute ma personne, mon corps y compris. J’ai passé de longs moments à « ouvrir » toutes mes cellules en lui demandant d’y venir. Je souffre d’un cancer de la moëlle osseuse : je lui ai donc demandé de venir habiter ma moëlle, d’être la moëlle de ma moëlle.
Ce travail d’abandon m’a demandé du temps et de la fidélité. Je prenais du temps pour cela plusieurs fois par jour.
La résultante de cette fréquentation nouvelle avec Jésus est une nouvelle manière de me « sentir » avec Lui. Je me sens plus proche, plus en amitié intime, le compagnonnage est devenu quelque chose de presque permanent. Même si je n’y pense pas tout le temps parce que la vie est là et qu’elle m’occupe, je me sens en proximité avec Lui dès que j’ai un temps « libre ». Je le remercie souvent pour la vie qu’Il me donne et avec laquelle je le sens engagé sans faille.
Je me sens en paix et confiante quoi qu’il arrive. Ce compagnonnage ne cessera jamais. J’en suis sûre.

Un(e) patient(e)
Publié le 13/10/2017


<< Précédent      Suivant >>


Retour à l'accueil